Airbus soutient l’expansion de la start-up singapourienne ZES dans le secteur des semi-conducteurs spatiaux

Un investissement stratégique pour Airbus

Airbus, le constructeur aéronautique européen, vient de confirmer son engagement financier dans Zero-Error Systems (ZES), une entreprise singapourienne novatrice spécialisée dans le durcissement et la validation des semi-conducteurs pour les applications spatiales et énergétiques. Cette injection de capitaux a été réalisée par le biais d’Airbus Ventures, le fonds d’investissement de la société, dans le cadre d’un tour de financement de série A de 7,5 millions de dollars américains.

L’objectif principal de cet investissement est de stimuler la croissance de ZES, en soutenant son expansion mondiale et en accélérant son plan de développement.

L’importance des semi-conducteurs durcis pour l’industrie spatiale

Avec la croissance exponentielle de la technologie et des innovations dans le domaine spatial, les logiciels et les algorithmes sont essentiels pour piloter les satellites et autres engins spatiaux. Cependant, le rôle de l’innovation matérielle dans l’électronique et les semi-conducteurs n’est pas moins crucial.

Ces innovations permettent non seulement d’assurer un haut niveau de puissance de traitement, mais elles garantissent également la fiabilité dans des conditions extrêmes, prolongent la durée de vie des équipements et augmentent la densité de puissance malgré la capacité limitée de l’énergie embarquée.

ZES : Innovations brevetées et fiabilité sans faille

Shu Wei, co-fondateur et directeur technique de ZES, explique que de nombreuses entreprises aérospatiales dépendent de semi-conducteurs commerciaux pour leurs systèmes électroniques de satellites, qui ne sont pas conçus pour résister aux conditions difficiles de l’espace.

ZES s’engage à résoudre ces défis de fiabilité en protégeant les semi-conducteurs commerciaux contre les dysfonctionnements grâce à ses technologies brevetées de durcissement par rayonnement.

Lire aussi  La Puissance du Networking dans l'Écosystème des Startups

Fondée en 2019 par essaimage de l’Université technologique de Nanyang à Singapour, ZES a l’ambition de faire le lien entre l’industrie des semi-conducteurs et celle du spatial.

Le marché des semi-conducteurs durcis en plein essor

Cet investissement d’Airbus dans ZES arrive à un moment clé, alors que le nombre d’entreprises développant des satellites riches en applications et des robots spatiaux de haute précision pour les missions lunaires et martiennes augmente.

Le marché des dispositifs électroniques et semi-conducteurs durcis pour l’espace est en croissance constante. Selon BIS Research, il devrait passer de 2,3 milliards de dollars en 2021 à 4,8 milliards de dollars en 2032.

En France, Teledyne e2v est une autre entreprise spécialisée dans les semi-conducteurs durcis. Basée à Saint-Egrève, près de Grenoble, elle est aujourd’hui une partie intégrante du groupe américain Teledyne après avoir fait partie de Thales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *